Violences basées sur le genre dans les situations d’urgence (GBViE)

Dans les situations d’urgence, telles que les conflits ou les catastrophes naturelles, le risque de violence, d’exploitation et d’abus est accru, en particulier pour les femmes et les filles.ix Dans le même temps, les systèmes nationaux et les réseaux de soutien communautaire et social peuvent s’affaiblir. Un environnement d’impunité peut signifier que les auteurs ne sont pas tenus de rendre des comptes. Les inégalités de genre préexistantes peuvent être exacerbées. Les femmes et les adolescentes sont souvent particulièrement exposées à la violence sexuelle, à l’exploitation et aux abus, au mariage forcé ou précoce, au déni de ressources et aux pratiques traditionnelles néfastes. Les hommes et les garçons peuvent également être des survivants. La VBG a des impacts significatifs et durables sur la santé et le bien-être psychologique, social et économique des survivants et de leurs familles.
Source : UNICEF/WHO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.