Ménage dirigé par une femme

Les ménages dirigés par des femmes sont des ménages où aucun homme adulte n’est présent, en raison d’un divorce, d’une séparation, d’une migration, d’un non-mariage ou d’un veuvage ; ou lorsque les hommes, bien que présents, ne contribuent pas aux revenus du ménage, pour cause de maladie ou d’invalidité, de vieillesse, d’alcoolisme ou d’incapacité similaire (mais pas à cause du chômage). La direction du ménage a des dimensions « réelles » (de facto) et « perçues » (de jure). Le chef de facto est le principal décideur responsable du soutien financier et du bien-être du ménage. Le chef de droit, traditionnellement associé à l’homme « soutien de famille », est une personne qui vit habituellement avec le ménage et est reconnue comme chef de ménage par ses autres membres. Souvent implicite dans la direction de la femme est la problématique perçue du statut de facto allant à l’encontre de la norme établie de jure, c’est-à-dire la direction de l’homme.
Source : ILO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.