La violence sexiste

Tout acte de violence qui entraîne ou est susceptible d’entraîner des dommages physiques, sexuels ou psychologiques à une personne en raison de son sexe ou de son rôle dans une société ou une culture, y compris les menaces de tels actes, les violences conjugales graves, y compris des filles; violence non conjugale; violence sexuelle liée à l’exploitation; râpé; harcèlement sexuel et intimidation au travail, à l’école et ailleurs; traite des femmes; abus sexuels et prostitution forcée. Souvent, une personne n’a pas le choix de refuser ou de poursuivre d’autres options sans de graves conséquences économiques, sociales, physiques ou psychologiques (Nations Unies, 1993). Tout préjudice commis contre la volonté d’une personne. Dans certains cas, les hommes et les garçons peuvent également être victimes de violences sexistes. La violence peut être physique, sexuelle, psychologique, économique ou socioculturelle. Les catégories d’auteurs peuvent inclure des membres de la famille, des membres de la communauté et/ou des personnes agissant au nom d’institutions culturelles, religieuses ou étatiques.
Source : UNFPA, RHRC, 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.