Exposition différentielle aux facteurs de risque

Fait référence aux différentes manières dont les normes, les rôles et les relations de genre affectent l’exposition des femmes et des hommes aux facteurs de risque. Par exemple, en raison de la division du travail fondée sur le sexe, différents groupes de femmes et d’hommes sont exposés à des risques différents de blessures ou de maladies liées au travail (activités rémunérées) ou aux rôles de genre des femmes en ce qui concerne la préparation des aliments dans les milieux à faible et moyen revenu ( activités non rémunérées) les exposent souvent à des combustibles de cuisine dangereux plus souvent que les hommes.
Source : WHO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.