Discrimination multiple

Concept utilisé pour décrire la complexité de la discrimination impliquant plus d’un motif, également appelée « additif », « accumulatif », « composé », « intersectionnel », « biais complexe » ou « inégalités multidimensionnelles ». Bien que la terminologie puisse sembler confuse, elle tend à décrire deux situations : (1) une situation où une personne est confrontée à plus d’une forme de discrimination fondée sur des motifs (c’est-à-dire discrimination fondée sur le sexe et le handicap, ou le sexe plus l’orientation sexuelle). Dans de telles circonstances, toutes les femmes et toutes les personnes handicapées (hommes et femmes) sont potentiellement victimes de discrimination. (2) Situation où la discrimination n’affecte que ceux qui sont membres de plus d’un groupe (c’est-à-dire uniquement les femmes handicapées et non les hommes handicapés), également connue sous le nom de discrimination intersectionnelle. Concernant la discrimination à l’égard des femmes, la Recommandation générale de la CEDAW no. 25 reconnaît ce qui suit : « Certains groupes de femmes, en plus de souffrir de discrimination dirigée contre elles en tant que femmes, peuvent également subir de multiples formes de discrimination fondées sur des motifs supplémentaires tels que la race, l’identité ethnique ou religieuse, le handicap, l’âge, la classe, caste ou d’autres facteurs. Une telle discrimination peut affecter ces groupes de femmes principalement, ou à un degré différent ou de différentes manières que les hommes. Les États parties peuvent avoir besoin de prendre des mesures spéciales temporaires spécifiques pour éliminer ces multiples formes de discrimination à l’égard des femmes et leur impact négatif aggravé sur elles.
Source : UNWOMEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.