Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes

En 1993, l’Assemblée générale a adopté la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes, qui sert de complément à la CEDAW dans les efforts visant à éliminer la violence à l’égard des femmes. La Déclaration définit la « violence à l’égard des femmes » comme tout acte de violence sexiste qui entraîne, ou est susceptible d’entraîner, des préjudices ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques pour les femmes, y compris les menaces de tels actes, la coercition ou la privation arbitraire de liberté. , que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée. Il établit que la violence à l’égard des femmes doit être comprise comme englobant, mais sans s’y limiter, la violence physique, sexuelle et psychologique survenant dans la famille, au sein de la communauté en général et perpétrée ou tolérée par l’État. Enfin, il soutient que les États devraient condamner la violence à l’égard des femmes et ne devraient invoquer aucune coutume, tradition ou considération religieuse pour se soustraire à leurs obligations en ce qui concerne son élimination.
Source : UNWOMEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.