Crimes d’honneur

Actes de violence, généralement des meurtres, commis par des membres masculins de la famille contre des membres féminins de la famille, qui sont considérés comme ayant déshonoré la famille (Human Rights Watch, 2001). Une femme peut être la cible de (des personnes au sein de) sa famille pour diverses raisons, lorsqu’elle s’écarterait prétendument de son rôle socialement prescrit, notamment le refus de contracter un mariage arrangé, le fait d’être victime d’une agression sexuelle, de demander le divorce — même d’un mari violent – ou (prétendument) en train de commettre l’adultère. La simple perception qu’une femme s’est comportée d’une manière qui « déshonore » sa famille est suffisante pour déclencher une attaque contre sa vie (Comité de la condition de la femme, 2004). Cependant, le terme « crimes commis au nom de l’honneur » est actuellement utilisé pour désigner ces actes de violence.
Source : UNFPA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.